Accueil > Emissions > 3e jeudi - L’écologie open source - 16/05/2013

3e jeudi - L’écologie open source - 16/05/2013

Marcin Jakubowski est un agriculteur américain d’un nouveau genre. Son projet, open source ecology, a fait le tour du monde : il crée ses propres machines agricoles et partage ses plans librement sur internet. Il met en œuvre concrètement l’autonomie et la réappropriation des savoirs en agriculture, prenant appui sur les nouvelles technologies. Son cas n’est pas isolé : nous avons trouvé à Renage, dans l’Isère, une association, Adabio autoconstruction, qui participe au développement de l’autoconstruction en agriculture. Fabrice Clerc nous dit comment son association favorise le Do it yourself. Il partage avec le monde du libre quelques valeurs, au premier rang desquelles la notion économique de biens communs. Voilà pourquoi nous avons également invité Vincent Calame, militant du logiciel libre au sein de l’APRIL. Et puis, comme il était question de réappropriation de savoirs, d’ouverture de données, de démocratisation, nous avons aussi mis à l’ordre du jour un mouvement en marche - l’open data : Stéphane Gigandet nous parle d’Open food facts, un projet qui libère l’information alimentaire.

Alors, un autre monde est-il possible dans l’open source ? C’est ce que nous avons voulu voir au cours de cette émission.

Débat avec :
Fabrice Clerc, d’Adabio autoconstruction
Vincent Calame, militant du logiciel libre au sein de l’APRIL
Stéphane Gigandet, fondateur d’Open food facts

Live acoustique avec Plasma Girl
http://www.myspace.com/plasmagirl

Réécouter l’émission :

IMG/mp3/Zoom_ecologie_16_mai.mp3



Émission présentée par Laurence Hugues, Alexandre Ribeaud et Sophie Roux.

Pour nous écrire : zoom ecologie 3e jeudi, 1 rue de la solidarité, 75019 Paris

Télécharger l’émission :

MP3 - 134.5 Mo


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

1 Message

  • 3e jeudi - L’écologie open source 20 mai 2013 14:24, par brico

    La démarche Open Source Ecology est très bien dans l’idée, mais certains aspects du projet souffrent d’un énorme défaut : la quasi totalité des machines agricoles dont les plans sont proposés sur le site est uniquement destinée à l’agriculture aux Etats-Unis. Les raisons sont multiples :
    1/-machines de très grande taille, très lourdes, dimensionnées pour le terroir US, impossibles à manoeuvrer dans les contextes européens, africains ou asiatiques.
    2/ tous les plans sont en pouces, les volumes en gallons, les pressions en mesure non standard ( les US, le Libéria et la Birmanie sont les derniers états à n’avoir pas adopté le système métrique) et tous les filetages, taraudages, tous les raccords de pression d’huile pour les machines, sont en pas et standards Etats-Uniens . Bonjour les conversions, les recalculs, c’est quasiment impossible sans tout reprendre.
    3/ tous les composants des bras de force et autres systèmes hydrauliques, en dehors du pb de la non compatibilité avec le reste du monde, ne sont disponibles qu’auprès de l’industrie US, et sont impossibles à trouver ailleurs.
    4/ Les machines, et les outils pour les fabriquer utilisent souvent des composants hors de prix, inabordables dans les pays pauvres.
    5/certains matériels sont dédiés à des méthodes agricoles que nous ne considérons pas comme intéressantes ici.

    Bref, il y a du très bon dans le projet, parceque reconfigurable pour les autres pays dans le monde, et puis du totalement inutile en dehors des US et du canada. Il faut maintenant que l’on fasse aussi la même chose dans tous les pays et contextes du monde, afin d’avoir un vrai catalogue ( Open Manufrance...) de machines, d’outils et de recettes...

    repondre message

Répondre à cet article

SPIP | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Licence Creative Commons